Vous avez souscrit à un crédit à la consommation il y a plusieurs années de ça.

Vous avez partiellement remboursé, peut-être même oublié ce crédit mais soudain vous recevez un commandement de payer délivré par un Huissier de justice, suite à une ordonnance d'injonction de payer rendue il y a plusieurs années par le Juge d'un tribunal d'instance.

Cela fait très souvent suite au rachat, par une Société spécialisée, de créances détenues par votre Banque.

Or la Société qui a racheté votre crédit n'a pas toujours tous les éléments de votre dossier et peut vous réclamer des sommes qui ne sont en réalité pas dues.

Il est donc important de le vérifier et, au besoin, de le faire sanctionner par un Juge.

Si l'ordonnance d'injonction de payer ne vous avait pas été signifiée à personne, c'est-à-dire qu'aucun Huissier n'était venu vous la remettre en main propre (parce que vous avez déménagé, vous étiez absent, etc.) alors vous êtes peut-être encore dans les délais pour faire opposition.

L'intérêt de cette opposition est que l'on repart à zéro : le Juge doit examiner les éléments de la partie adverse pour dire si leur demande de paiement est bien fondée et il va également prendre en compte vos justificatifs de paiement, une éventuelle demande de délai, etc.

Il arrive très souvent que la Société qui a racheté le crédit ne se présente pas à l'audience. Dans le cas de dettes très anciennes, la demande de votre créancier peut alors être caduque. Cela met fin à la procédure et donc, à votre dette.

En conséquence, si vous recevez un commandement de payer une somme, valant saisie, ne tardez pas!

Vous pouvez joindre notre Cabinet pour examiner ensemble la nature de l'acte reçu et l'action à mener.

Dans le cadre de ce type de procédure, si vos revenus le permettent et que le dossier est simple, nous acceptons d'intervenir à l'aide juridictionnelle.