En cas de rejet du référé suspension pour absence de doute sérieux sur la légalité de l'acte attaqué, le requérant doit confirmer le maintien de sa requête au fond dans un délai d'un mois à compter de la notification de l'ordonnance de référé (article R. 612-5-2 du Code de justice administrative).

Toutefois, cette obligation ne s'applique pas si un pourvoi a été introduit contre l'ordonnance de référé.

Faute d'avoir confirmé spontanément le maintien de son recours au fond dans le délai d'un mois, le requérant sera réputé s'être désisté de celui-ci.

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/7/17/TERL1806774D/jo/texte