Aprés avoir reçu un commandement aux fins de saisie-immobilière, le débiteur est convoqué à une audience d'orientation devant le Juge de l'exécution du Tribunal judiciaire.

A cette occasion, le débiteur peut bénéficier d'un délai pour tenter de vendre amiablement son bien saisi.

Si le débiteur ne fait pas cette demande, son bien sera probablement vendu aux enchères.

C'est malheureusement le constat que je fais très régulièrement : les débiteurs saisis ne comparaissent pas lors de l'audience d'orientation devant le Juge de l'exécution.

Ils ratent ainsi l'occasion de vendre leur bien à un prix correct.

En effet, les ventes aux enchères à la barre du Tribunal sont souvent l'occasion de faire de "bonnes affaires" pour les investisseurs. Comme dit l'adage, "Le malheur des uns fait le bonheur des autres"..

Mon conseil : débiteurs saisis, tentez de vendre amiablement votre bien !