< Accéder à la liste des blogs

Maître Christelle CERF

Avocat au barreau de Lyon

Menu
Photo de Me Christelle CERF, avocat à LYON
Compétences : Droit du travail et social, Procédure civile, Procédure d'appel
Barreau : Lyon
Adresse : 289 rue Garibaldi 69007 LYON

Les publications de Maître Christelle CERF

Un employeur peut-il être tenu responsable d’une contamination à la Covid-19 d’un de ses salariés ?

Un employeur peut-il être tenu responsable d’une contamination à la Covid-19 d’un de ses salariés ?

Par Christelle CERF le 04/11/2021
CONTAMINATION PAR LA COVID-19 AU TRAVAIL : LA RESPONSABILITÉ DE L’EMPLOYEUR Tout employeur est tenu à une obligation générale de protéger la santé de ses salariés. Lorsqu’un salarié contracte la COVID dans un contexte professionnel, ce dernier pourra tenter de faire reconnaitre la responsabilité de son employeur qui aurait ... Lire la suite >
Liberté religieuse et professions assermentées

Liberté religieuse et professions assermentées

Par Christelle CERF le 04/11/2021
Par un arrêt du 7 juillet dernier, la Cour de cassation a eu l’occasion de préciser sa jurisprudence sur l’équilibre entre la liberté religieuse et l’obligation de prêter serment propre à certaines professions. L’exercice de certaines professions est soumis à une prestation de serment ... Lire la suite >
La réforme de l’assurance chômage

La réforme de l’assurance chômage

Par Christelle CERF le 04/11/2021
Suite à la publication de nombreux décrets au Journal officiel modifiant le régime de l’assurance chômage et les différentes décisions du Conseil d’Etat, le cabinet AXIOME AVOCATS vous invite à découvrir les quatre derniers changements de la réforme à compter du 1er juillet 2021. ... Lire la suite >
La faute d’un salarié connue de son manager, et non de la direction, a-t-elle pour conséquence de déclencher le délai de prescription de 2 mois pour sanctionner le salarié ?

La faute d’un salarié connue de son manager, et non de la direction, a-t-elle pour conséquence de déclencher le délai de prescription de 2 mois pour sanctionner le salarié ?

Par Christelle CERF le 04/11/2021
En principe en droit du travail, à partir du moment où il a connaissance d’une faute, l’employeur a un délai maximal de 2 mois pour engager la procédure disciplinaire, excepté lorsque le fait fautif a donné lieu à des poursuites pénales dans ce délai (C. trav., art. L. 1332-4). Passé ... Lire la suite >
Voir plus Chargement en cours