L’Institut des Droits de l’Homme de la Martinique (IDHM) a fêté, le 08 juin dernier, son dixième anniversaire. Pour la onzième année il poursuit avec persévérance ses objectifs statutaires : Œuvrer par tout moyen à la promotion et au respect des Droits de l’Homme, développer l’information et la formation relative à l’étude, à la défense effective des Droits Fondamentaux de l’Homme.

                      La rentrée du Cycle des Conférences Sur les Libertés et les Droits Fondamentaux, aura lieu le 23 novembre 2018, Amphithéâtre Frantz FANON, Faculté de Droit & d’Economie de la Martinique, Campus Universitaire de Schœlcher, de 18 à 20 heures, sur le sujet suivant : LA SANTE MENTALE EN MARTINIQUE, FACTEURS BIOLOGIQUES, SOCIO-ECONOMIQUES, ET ENVIRONNEMENTAUX.

            Se préoccuper de la santé mentale en Martinique, ce n’est pas étudier une ou des pathologies particulières, mais c’est s’intéresser d’abord, à l’histoire du patient, à son environnement et à sa qualité de vie.

            Mais plus encore, l’étude de la santé mentale d’un patient oblige à ouvrir le champ de l’analyse, et à appréhender son lieu et ses conditions de vie. Cela conduit inévitablement à réfléchir sur les facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations passées, actuelles et futures.

         On découvre alors, que la santé mentale actuelle, est déterminée entre autres, par des caractéristiques historiques, économiques et politiques et sociaux.

.