Dans un communiqué paru le 18 août 2016 sur son blog officiel, le réseau de microblogging Twitter annonce avoir supprimé ces six derniers mois 235.000 comptes dont les contenus faisaient l’apologie du terrorisme https://blog.twitter.com/2016/an-update-on-our-efforts-to-combat-violent-extremism

Bien que les messages de propagande pour le terrorisme ou toute forme de violence soient interdits sur les réseaux sociaux, des contenus en faisant l’apologie s’y retrouvent très souvent.

Twitter a notamment annoncé que ses équipes avaient été renforcées, sans apporter d'avantage de précisions sur cette modération.

Ajouté aux suspensions déjà évoquées en février 2016, lorsqueTwitter avait donné un premier chiffre de ces suspensions, le total des comptes à contenus terroristes supprimés depuis mi-2015 est donc de 360.000.

"Les suspensions quotidiennes sont en hausse de 80% comparé à l'an dernier, avec des pics de suspensions suivant immédiatement les attaques terroristes" qui se sont multipliées ces derniers mois, souligne Twitter affirme dans son communiqué

Twitter est régulièrement critiqué sur le manque de réactivité de ses équipes de modération et le caractère très sélectif des suspensions opérées, souvent plus attentives à des problèmes de copyright que de messages de haine ou homophobes.

C'est ainsi que le compte de @B3zero, diffusant à près de 40 000 abonnés des liens vers des articles de presse a été définitivement suspendu le 11 août 2016 pour avoir publié un simple vine des JO 2016, déchaînant à juste titre l'ire des internautes dénonçant une politique à géométrie variable.

Un hastag #moderecommetwitter a même été créé pour l'occasion.

Espérons que ces efforts de Twitter pour éradiquer les messages et les comptes faisant l'apologie du terrrorisme, liés aux nouvelles fonctionnalités annoncées également hier pour lutter contre le harcèlement porteront leurs fruits et amélioreront la modération (https://blog.twitter.com/2016/new-ways-to-control-your-experience-on-twitter)