rande première dans le monde des cryptomonnaies et des marchés financiers avec l'entrée ce dimanche 10 décembre 2017 du bitcoin à la Bourse de Chicago.

Le bitcoin a atteint un nouveau record historique vendredi 8 décembre 2017 dans l'après-midi, au-dessus des 18.000 dollars, mais est ensuite revenu au niveau des 15.000 $, après une forte hausse lors de cette folle semaine.

C'est dans ce contexte que des contrats à terme sur le Bitcoin sont proposés dès aujourd'hui aux clients du Chicago Board Options Exchange.

Le CBOE a en effet confirmé, dans un communiqué, qu’il allait proposer à ses clients des contrats à terme (futures)sur le Bitcoin: les XBT futures. 

Les investisseurs institutionnels pourront ainsi spéculer, via la plateforme Gemini, sur la valeur du Bitcoin,  Il ne sera pas possible pour un client de conserver plus de 5000 contrats et le marché sera ouvert chaque jour pendant plus de 23 heures.

Les contrats à terme (“futures contracts”) permettent aux spéculateurs de jouer sur le prix d’un actif, le prix du Bitcoin, sans avoir à détenir cet actif hautement volatil et dont les transactions et conservation ne sont pas toujours très sécurisées, comme en atteste le nouveau hacking intervenu ces derniers jours.

On a en effet appris que la plateforme NiceHash, spécialisée dans le minage de bitcoins, avait été victime de pirates informatiques qui lui ont subtilisé 4.700 bitcoins soit 70 millions de dollars. "Notre système de paiement a été compromis et le contenu du portefeuille NiceHash de bitcoins a été volé. Nous enquêtons actuellement sur la nature de l'incident et, par conséquent, nous arrêtons toutes les opérations pour les prochaines 24 heures"  a admis la plateforme sur son site internet

L'arrivée de futures permettant de faire du trading sur les cryptomonnaies sur un marché régulé sans les détenir en portefeuille virtuel, et donc sans les risques de cyber-piratage élevés, sera certainement attractif pour les amateurs avertis de spéculation (à ne pas tenter chez vous bien sur), mais témoigne également d'une nouvelle approche de régulation "classique "sur ces instruments en marge du système.

L'introduction a cependant été un succès puisque lancés à 15000 dollars, les contrats à terme émis et devant expirer le mois prochain ont  grimpé jusqu'à atteindre 18.500 usd ! 

On ne saura cependant que de conseiller la plus grande prudence sur ces instruments hautement volatils et sujets à beaucoup de tentatives d'escroqueries ces derniers jours.