Les dernières réformes Pinel /ACTPE (2014), Macron (2015) et la réforme du droit des contrats (2016) ont modifié considérablement le statut des baux commerciaux dans un sens très « pro-locataire ».

Ces réformes sont une aubaine pour le locataire d’obtenir le remboursement de sommes payées à tort au bailleur (charges indues, charges disproportionnées, charges illicites…). L’audit permet d’éviter de respecter des clauses qui sont inapplicables (nulles ou réputées non écrites).

OBJECTIFS : réduire les coûts – éviter des contentieux – sécuriser votre bail

Locataires : valorisez votre fonds de commerce, cessez de respecter des clauses nulles, obtenez le remboursement de paiements indus

Bailleurs : sécurisez votre patrimoine, identifiez et corrigez les irrégularités, provisionnez votre risque