Les avocats spécialistes

Spécialisation et domaine de compétence : quelle différence ?

Le certificat de spécialisation atteste des compétences professionnelles de l'avocat dans la spécialité.

Un avocat peut faire état d'une spécialisation lorsque ses compétences professionnelles ont été validées par un jury, et attestées par un certificat délivré par le Conseil national des barreaux.

L'avocat spécialiste doit effectuer au moins 10 heures de formation par an dans son domaine de spécialisation.

Il existe actuellement 26 mentions de spécialisation. L'avocat peut faire état de deux spécialisations au maximum.

La spécialisation peut être accompagnée d'une qualification spécifique, également accordée par le jury. Cette qualification précise le champ d'activité de l'avocat dans son domaine de spécialisation.

Un logo spécialiste est ajouté au profil des avocats sur la plateforme pour les identifier : Spécialiste CNB

Le domaine de compétence relève de la publicité personnelle de l'avocat.

Toute publicité mensongère ou trompeuse est prohibée par le règlement intérieur national de la profession d'avocat.

A ce titre, seul les avocats titulaires d'un certificat de spécialisation peuvent porter les titres « avocat spécialiste » ou « spécialisation en ».

Le domaine de compétence est déclaré par l'avocat au titre de sa publicité personnelle et soumis au contrôle de son barreau d'appartenance.

Qu'il soit spécialiste ou non, l'avocat est soumis à une obligation déontologique de compétence à l'égard de son client.

Les avocats spécialistes par mention de spécialisation

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies d'analyse d'audience et de fréquentation de notre site ainsi que d'analyse de votre navigation à des fins d'amélioration de nos services ainsi que des cookies des réseaux sociaux pour vous permettre de partager du contenu. Pour en savoir plus ou pour refuser l'installation de cookies, cliquez sur ce lien
OK