La rupture conventionnelle a été créée pour permettre à un employeur et à un salarié de rompre le contrat de travail qui les lie sans avoir à procéder :

  • Pour l’employeur, à un licenciement fondé sur un motif plus ou moins justifié, qui risque ensuite d’être contesté par le salarié,
  • Pour le salarié, sans avoir à donner sa démission, laquelle pourrait le priver de l’indemnisation chômage.

Il est important de rappeler qu’elle doit reposer sur l’accord des 2 parties.

Le salarié n’est donc pas obligé d’accepter une rupture conventionnelle qui lui serait proposée par son entreprise, souvent à des conditions peu avantageuses. Il peut cependant négocier les modalités de son départ dans le cadre de cette rupture conventionnelle s’il est prêt à quitter l’entreprise.

Afin de préserver vos droits, il est essentiel d’avoir recours à un avocat qui vous expliquera vos droits et vous aidera à les faire valoir en préservant vos intérêts.