Les copropriétés en difficulté sont un vrai problème. Le phénomène s'est d'ailleurs amplifié en ces temps de marqués par la crise.

Dominique Braye, Président de l'ANAH (agence nationale de l'habitat) vient de remettre un rapport intitulé "Prévenir et guérir les difficultés des copropriétaires" au secrétaire d'Etat du logement, Benoist Apparu.

Après avoir dressé un constat sur le parc de logements en copropriété et le nombre croissant des copropriétés en difficulté, de nombreuses propositions on été formulées.

Quelques propositions fortes sont à retenir :

- l'obligation de réaliser un diagnostic technique global portant sur l'ensemble des ouvrages et équipements de la copropriété ;

- l'obligation d'établir un plan pluriannuel de travaux ;

- l'obligation de constituer un fonds prévisionnel de travaux ;

- l'information du futur acquéreur au stade de l'annonce immobilière du niveau des charges courantes trimestrielles.

Pour conserver la copropriété dans un bon état de santé financière, il est proposé de :

- renforcer la procédure de recouvrement des impayés ;

- améliorer le recouvrement accéléré des charges ;

- renforcer le privilège spécial du syndicat des copropriétaires.

Le rapport souligne l'importance de la formation des syndics de copropriété.

(Rapport "Prévenir et guérir les difficultés des copropriétaires. Une priorité des politiques de l'habitat" janvier 2012 (www.anah.fr))