Le nombre de mariages célébrés en France est passé de 295 720 à 241 000 entre 2001 et 2011, selon les données chiffrées de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), publiées par le Ministère de la Justice et des Libertés.

À l'inverse, entre 2001 et 2010, le nombre de pactes civils de solidarité (PACS) est passé de 19 629 en 2001 à 205 596. Dans ces chiffres, la proportion des PACS entre personnes de sexe opposé reste largement majoritaire, puisqu'ils sont 16 306 en 2001 et 196 415 en 2010.

Par ailleurs, on se marie aujourd'hui plus tard qu'avant : en moyenne, les hommes convolaient pour la première fois à 30,2 ans en 2001 et à 31,8 ans en 2010. Quant aux femmes, l'âge du premier mariage a également reculé de presque deux années, passant de 28,1 ans en 2001 à 30 ans en 2010.

Les divorces ont progressé dans le sens inverse de la courbe des mariages et ont augmenté ces dernières années de 12 %, passant de 120 000 en 1996 à 134 000 en 2007.

Depuis 2008 cependant, les chiffres du divorce ont amorcé une légère baisse (130 601 en 2009 et 133 909 en 2010).

Suite à la réforme du 26 mai 2004, le divorce par consentement mutuel a fortement augmenté (47 % avant 2005 et 54 % en 2010). Au sein des divorces contentieux, une progression du divorce accepté (dont la part dans l'ensemble des divorces passe de 13 % à 24 %), et une forte diminution du divorce pour faute (37 % des divorces en 2004 contre 10 % en 2010) sont à souligner.

Min. Justice, 21 févr. 2012, communiqué