< Accéder à la liste des blogs

Maître André ICARD

Avocat au barreau du Val-de-Marne - Créteil

Menu
Photo de Me André ICARD, avocat à VILLEJUIF
Compétences : Fonction publique, Urbanisme, Collectivités locales, Droit public économique, Droit routier et de la circulation routière, Droit des étrangers en France, Droit de la sécurité sociale, Droit du travail et social, Droit public, Droit des étrangers et de la nationalité, Droit de la sécurité sociale et de la protection sociale
Barreau : Val-de-Marne
Adresse : 11 Place Maurice Thorez 94800 VILLEJUIF

Résultats de votre recherche

La seule qualité de parlementaire suffit-elle à justifier d'un intérêt lui donnant qualité pour former un recours pour excès de pouvoir contre une ordonnance, prise sur le fondement de l'article 38 de la Constitution ?

La seule qualité de parlementaire suffit-elle à justifier d'un intérêt lui donnant qualité pour former un recours pour excès de pouvoir contre une ordonnance, prise sur le fondement de l'article 38 de la Constitution ?

Par André ICARD le 31/01/2021
NON : un parlementaire, qui se prévaut de cette seule qualité, ne justifie pas d'un intérêt lui donnant qualité pour former un recours pour excès de pouvoir contre une ordonnance, prise sur le fondement de l'article 38 de la Constitution, alors même qu'il fait valoir qu'elle porte atteinte aux ... Lire la suite >
Les décisions par lesquelles le président d'une université refuse l'admission d'un étudiant en première ou en deuxième année de master doivent-ils être communiqués aux candidats qui le demandent ?

Les décisions par lesquelles le président d'une université refuse l'admission d'un étudiant en première ou en deuxième année de master doivent-ils être communiqués aux candidats qui le demandent ?

Par André ICARD le 30/01/2021
OUI : les motifs des décisions de refus d'admission doivent être communiqués uniquement aux candidats qui en font la demande dans le mois qui suit la notification du refus, en application des dispositions spécifiques prévues par l'article D.612-36-2 du code de l'éducation. Les décisions par lesquelles ... Lire la suite >
Le juge administratif peut-il être saisi sans attendre une décision tacite de rejet du recours administratif née du silence de l’administration gardé pendant deux mois ?

Le juge administratif peut-il être saisi sans attendre une décision tacite de rejet du recours administratif née du silence de l’administration gardé pendant deux mois ?

Par André ICARD le 23/01/2021
OUI : afin de mettre la pression sur l'autorité administrative qui instruit le recours administratif et en même temps gagner un peu de temps sur l'instruction de l'affaire. Dans un arrêt en date du 25 avril 2003, le Conseil d’Etat a rappelé que le juge administratif, saisi prématurément d'une ... Lire la suite >
Le président du conseil départemental qui envisage de restreindre ou de ne pas renouveler l’agrément d'un assistant maternel doit-il saisir la commission consultative paritaire départementale ?

Le président du conseil départemental qui envisage de restreindre ou de ne pas renouveler l’agrément d'un assistant maternel doit-il saisir la commission consultative paritaire départementale ?

Par André ICARD le 22/01/2021
OUI : il résulte de ces dispositions que le président du conseil départemental doit saisir la commission consultative paritaire départementale prévue à l'article L.421-6 du code de l'action sociale et des familles lorsqu'il envisage de ne pas renouveler l'agrément d'un assistant maternel, ... Lire la suite >
Un référé « mesures utiles » peut-il être utilisé pour faire cesser les retenues et enjoindre le reversement des sommes prélevées à tort en méconnaissance du caractère suspensif d’un recours ?

Un référé « mesures utiles » peut-il être utilisé pour faire cesser les retenues et enjoindre le reversement des sommes prélevées à tort en méconnaissance du caractère suspensif d’un recours ?

Par André ICARD le 21/01/2021
OUI : dans un arrêt en date du 24 juillet 2019, le Conseil d’Etat considère que le juge des référés peut alors, sur le fondement de l’article L.521-3, non seulement ordonner qu’il soit mis fin aux retenues à venir dans l’attente qu’il soit statué sur le recours, mais aussi enjoindre ... Lire la suite >
Voir le profil de Me André ICARD sur Avocat.fr